Attestation de déplacement pour les visites

Mots-clés : , ,

Les nouvelles directives gouvernementales nous autorisent à faire des visites depuis le  samedi  28 novembre 2020.

Un protocole est mis en place pour chaque visite d’un logement vide ou meublé que ce soit pour l’achat ou la location de la résidence principale des clients. Les visites pour les investissements locatifs et les résidences secondaires ne sont pas autorisés.

C’est la raison pour laquelle on nous demande de faire des visites virtuelles dans un premier temps. Les modalités de déroulement de la visite en présentiel sont établies et envoyés à chaque candidat en amont de chaque visite ; elles rappellent notamment les gestes barrières et les règles de distanciation physiques.

Pour chaque visite des clients, le professionnel envoie une attestation de visite d’un bien immobilier aux clients, qui doivent l’avoir avec eux ainsi que l’attestation de déplacement dérogatoire, en cas de contrôle. Cette attestation de déplacement dérogatoire est téléchargeable sur le site ci-dessous :

https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestations-de-deplacement

Vous pouvez la télécharger et l’imprimer sur papier ou la télécharger directement sur votre smartphone.

Le logement sera aéré préalablement à la visite.

Fixées uniquement sur rendez-vous à l’avance, les visites seront limitées en nombre (une par bien par demie journée) en durée (30 mn max). Les visites se feront individuellement : un professionnel + un visiteur.

Nombre de personnes se demandent si les visites rentrent dans la limite des 20 kms : les déplacements pour achats ne sont pas limités ni en distance ni en temps. De la même manière, la limite kilométrique ne s’appliquent pas aux visites.

Le gouvernement nous demande de bien vouloir télécharger l’application TousAntiCovid (téléchargeable sur App Store (Iphone) ou Google Play (Android, smartphone) avant les visites ; application, basée sur le volontariat, permet à l’utilisateur testé positif Covid 19 de prévenir immédiatement les personnes qu’il aurait pu contaminer durant la période de contagiosité.

Plus d’information sur : https://www.gouvernement.fr